Considérations sociales et environnementales | Ophea Teaching Tools

    Considérations sociales et environnementales

    Les éducateurs et les enseignants doivent toujours se montrer sensibles aux diverses influences sociales et environnementales potentielles qui pourraient, de façon directe ou indirecte, consciente ou subconsciente, affecter leurs perspectives et leur enseignement. Trois optiques principales ont été identifiées pour informer l'équipe pédagogique : les préjugés communs, l'antidiscrimination et l'éducation inclusive, ainsi que la viabilité écologique.

    Les préjugés

    Les préjugés sont le résultat d'une tendance humaine qui porte à agir et réagir ou à tirer des conclusions basées sur des hypothèses cognitives et non des faits. Cette tendance peut provoquer des erreurs de jugement et d'attribution sociale, entraînant ainsi l'inégalité. Des exemples de préjugés comprennent, sans s'y limiter, le sexisme, le racisme, les préjugés liés à l'orientation sexuelle et ceux liés aux handicaps. L'équipe pédagogique doit se montrer vigilante face aux préjugés. En classe, elle doit chercher à atténuer les effets des préjugés endémiques provenant du monde extérieur.

    En éducation physique et santé, l'équipe pédagogique devrait appliquer ce qui suit :

    • S'assurer que les enfants sont exposés à un large éventail d'activités et d'habiletés qui intéressent les garçons et les filles.
    • Planifier un nombre similaire d'activités en petits groupes et d'activités individuelles.
    • Favoriser des accommodements raisonnables pour les enfants aux antécédents religieux et culturels variés.
    • Discuter de plusieurs notions importantes concernant l'équité, l'inclusion, l'antidiscrimination et l'influence des médias dans le cadre d'une vie saine.
    • Discuter des comportements liés aux relations saines, ainsi qu'à la prévention de l'intimidation et de la violence.

    L'éducation antidiscriminatoire dans le cadre de l'éducation physique et santé

    L'éducation antidiscriminatoire encourage l'enfant à utiliser sa pensée critique et empathique pour les sujets qui le concernent et qui concernent les autres dans le monde qui l'entoure. Elle encourage la justice, la sensibilité et le civisme. Les activités d'apprentissage et le matériel utilisés en éducation physique et santé doivent témoigner de la société multiculturelle de l'Ontario et sensibiliser les enfants à la diversité des cultures et des ethnies dans notre collectivité mondiale. Par exemple, proposez des jeux et des activités qui ont pour thème différents pays. Lorsque vous parlez de la saine alimentation, soulignez les pratiques des Premières nations, des Métis et des Inuits, indiquées dans Bien Manger avec le Guide alimentaire canadien. L'équipe pédagogique devra peut-être adapter ses stratégies d'enseignement et d'évaluation en tenant compte des expériences culturelles propres aux enfants. Célébrer la diversité en éducation physique et santé peut inclure des volets sur le genre, la religion et l'ethnicité. En Ontario, il faut mettre l'accent sur l'apprentissage des croyances et pratiques culturelles des Premières nations, des Métis et des Inuits.

    Sensibilisation à l'environnement dans le cadre de l'éducation physique et santé

    La gestion durable de l'environnement est l'un des plus grands défis de notre collectivité mondiale, et elle requiert un engagement international. Il faut avoir recours à tous les moyens de sensibilisation possibles afin d'obtenir cet engagement qui permettra de s'attaquer à la multitude de problèmes environnementaux, dont les changements climatiques, la qualité de la nourriture et la réduction de la couche d'ozone. La sensibilisation à l'environnement peut s'intégrer de plusieurs façons dans l'enseignement des choix sensés dans le cadre d'une vie saine.

    Voici quelques idées :

    • Utiliser le transport actif pour préserver la qualité de l'air ;
    • Manger des produits locaux et saisonniers pour réduire le transport et la pollution ;
    • Limiter l'utilisation des pesticides et des insecticides pour éviter l'épuisement du sol ;
    • Discuter des risques pour la santé de l'exposition au soleil et de la réduction de la couche d'ozone ;
    • Recycler et composter pour respecter l'environnement et les générations futures;
    • Réduire et réutiliser pour réduire son empreinte écologique ; et
    • Dans la cour d'école, dans les sentiers et partout en plein air : « Ne prendre que des photos, ne laisser que des traces de pas. ».

    Enseigner aux enfants à faire des choix respectueux de l'environnement encourage un mode de vie plus sain pour l'individu, la communauté et le monde.